Culture Banque
Culture Banque > Banques > Banques en ligne > Concurrence : La grande compétition entre les banques en ligne!

Concurrence : La grande compétition entre les banques en ligne!

Les français n’ont pas encore totalement adopté la banque en ligne contrairement à nos voisins européens. La marge de progression est forte pour le marché de la banque à distance, ce qui anime la convoitise des établissements bancaires. La concurrence s’étoffe entre les banques en ligne!

La banque en ligne est un secteur en plein boum ! Récemment nous avons vu le lacement d’Orange Bank en France (avec le rachat de Groupama Banque). Aussi on remarque que de nombreuses néo-banques (banques nativement mobiles) apparaissent en Europe. Encouragés par la loi Macron de 2017 de nombreux clients testent ces nouveaux acteurs qui promettent la carte bancaire gratuite et des frais réduits.

Les banques en ligne «pure players»

Exemple : ING Direct, Boursorama, Hello bank!, Fortuneo…

Ce sont des banques 100% digitales, Leur positionnement est orienté lowcost, simple et innovant. La relation client s’effectue principalement par téléphone ou par mail.

Découvrez notre interview de l’équipe Soon d’AXA Banque, une banque en ligne révolutionnaire :)

Les banques directes des banques traditionnelles

Exemple : L’Agence en ligne BNP Paribas, L’agence Directe Société Générale, e-LCL…

Les banques directes du réseau traditionnel viennent bousculer les pures players avec une offre généralement plus complète et la possibilité de rencontrer un conseiller en agence. Cependant les tarifs proposés ne sont pas toujours aussi avantageux que les banques 100% digitales.

Découvrez notre interview de l’équipe réseaux sociaux de SG et vous, le service client en ligne de la Société Générale

Les banques en lignes des assurances

Exemple : AXA banque, Groupama Banque, Allianz…

Les assureurs se lancent dans la compétition en transformant leurs agences en assurbanque! Les offres sont assez similaires aux banques directes des banques traditionnelles, seul AXA Banque se démarque avec un référent bancaire dans ses agences.

Les néo-banques

Exemple : N26, Revolut, Anytime, Nickel, C-Zam, Orange Bank…

Ce sont les nouveaux acteurs qui viennent concurrencer les banques en ligne avec une interphase mobile particulièrement intuitive. Ces concurrents des temps modernes sont créés par les « fintechs » (les start-ups de la finance), la grande distribution, les opérateurs téléphoniques ou même des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon).

La clientèle plébiscite le multicanal

De mieux en mieux équipés en terminaux mobiles (smartphone et tablette) les français sont de plus en plus connectés à leur banque! Par téléphone dans les transports, par ordinateur au travail ou par tablette chez soi (dans son canapé…) les clients peuvent consulter leurs comptes bancaires à tout moment.

Le public visé par la banque en ligne est constitué principalement de technophiles, jeunes actifs et cadres (dynamiques^^). En effet les utilisateurs de smartphones seront séduits par les applications mobiles et les innovations bancaires, les jeunes actifs peuvent profiter des horaires de contact élargis pour joindre un conseiller, le cadre pourra facilement optimiser ses placements en ligne avec une offre simple et des arbitrages intuitifs…

Les banques proposent des solutions efficaces à leur clientèle pour faciliter la relation à distance. Ces pratiques accompagnent un changement des usages bancaires : Le client se rend moins souvent en agence et est indépendant dans la gestion quotidienne de ses comptes en banque.

Alors que l’ordinateur reste le terminal privilégié pour les opérations bancaires, les applications mobiles proposent désormais des fonctionnalités exhaustives. Plus récemment les banques en ligne proposent des offres nativement mobiles comme Soon d’AXA Banque et Hello bank! par BNP Paribas…

La stratégie multicanale des banques en ligne

Alors que les banques en lignes tentent d’imposer une relation 100% digitale, la clientèle française a encore une préférence pour la banque traditionnelle avec un conseiller bancaire et une agence physique.

Même si les clients des banques en lignes sont particulièrement indépendants, certaines banques à distances conservent quelques points de ventes comme les agences ING Direct de Paris ou de Lyon pour rassurer les consommateurs ou AXA avec son modèle d’assurbanque associant le digital de sa banque directe et la proximité de ses agents généraux.

Afin d’entretenir le dialogue avec ses clients, les banques du web proposent aussi des fonctions de rappel par un conseiller et assurent une forte présence sur les réseaux sociaux. Dans notre comparatif des banques en ligne sur les réseaux sociaux, on remarque que les meilleures banques partagent des bons plans sur facebook ou twitter : gestion de budget, astuces bancaires, promotions de partenaires… à la manière d’une communauté d’entraide.

Il est aussi possible d’accéder à des fonctions de tchat ou forum sur facebook (Hello bank! et La Net Agence BNP Paribas). BforBank oriente son dialogue sur différents blogs spécialisés et Tookam Direct développe sa relation client sur un maximum de réseaux sociaux. Plus récemment la Société Générale s’engage à répondre en moins de 30min sur Twitter.

Tout sur la banques en ligne

Réagir

Newsletter mensuelle

Testez une banque en ligne

BforBank : 130€ offerts
→ carte Visa Premier gratuite
dès 1600€ de revenus

banque hello bankHello bank! : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

Banque en ligne ING DirectING Direct : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1200€ de revenus