Culture Banque
Culture Banque > Banques > Nos classements > Classement des banques françaises en 2017 > Classement des banques françaises en 2016

Classement des banques françaises en 2016

Mise à jour 2016 du classement des banques en France. Chaque année nous réalisons une étude de l’activité et de la rentabilité des banques françaises. Cela permet de suivre l’évolution d’un secteur en quête de performance face à une réglementation toujours plus contraignante !

Voir le classement 2017 des banques !

Evolution de l’activité des banques

Au cours de cette année les établissements bancaires ont réalisé des performances historiques et les banques en ligne attirent toujours plus de nouveaux clients.



La stratégie des banques françaises

Banque en ligne : Selon notre dernier classement des banques en ligne c’est la grande compétition entre les banques en ligne, les ouvertures de comptes sont très dynamiques, par exemple Boursorama Banque (entité du groupe Société Générale) a convaincu près de 150 000 nouveaux clients en 2015.  Les pure players proposent désormais du crédit immobilier à leur clientèle et elles commencent à se lancer progressivement dans la guerre des taux pour convaincre les emprunteurs.

Des résultats historiques des banques : Les banques voient leurs marges d’intermédiation se réduire (la différence entre les taux de collecte et les taux de crédit) avec la politique de taux non conventionnelle de la banque centrale européenne et la pression concurrentielle qui pousse les taux des crédits vers le bas. Mais les établissements bancaires compensent cette baisse d’intermédiation par la hausse des commissions bancaires, notamment les frais de tenue de compte, des produits et services à plus fortes marges…

Le PNB des banques en Mds d’euros

classement pnb banque 2016

La rentabilité des banques en Mds d’euros

meilleure rentabilité banques france

Classement des banques Françaises

BNP Paribas affiche un produit net bancaire en augmentation de 9,6% pour atteindre 42,9 milliards d’euros en 2015 contre 39,2 milliards d’euros l’an dernier. BNP Paribas valide encore sa première place au palmarès des banques françaises en terme d’activité. Le coût du risque est stable, mais la banque aux 4 étoiles n’est plus pénalisée comme l’an passé par une amende de 6 milliards d’euros des Autorités des Etats-Unis, ainsi le résultat net part du groupe retrouve un niveau très élevé à 6,7 milliards d’euros.

Groupe Crédit Agricole : La banque verte (les caisses régionales, la holding et ses filiales dont LCL) présente un PNB de 31,8 milliards d’euros pour s’offrir une nouvelle fois la seconde place de notre classement 2016, une performance bien aidée par la dynamique de la gestion de l’épargne et l’assurance du groupe. Le RNPG ressort lui aussi en hausse à 6 milliards d’euros.

Société Générale : La banque de La Défense poursuit sa croissance en 2015 avec un PNB en hausse à 25,6 milliards d’euros. La banque précise qu’il s’agit d’une bonne performance commerciale de l’ensemble des métiers, notamment en banque de détail avec 305 000 ouvertures nettes de comptes à vue et une bonne dynamique du crédit. Le RNPG de la Société Générale termine en belle hausse à 4 milliards d’euros, il bénéficie aussi de la baisse du coût du risque.

Groupe BPCE : Le groupe Banque Populaire et Caisse d’Epargne (Natixis et ses filiales) présente un PNB de 23,8 milliards d’euros, une hausse notamment portée par les métiers spécialisés de Natixis. Le groupe BPCE est désormais en 4ème position de notre classement des banques. Le résultat net part du groupe est en hausse à 3,2 milliards d’euros.

Groupe CM11-CIC : Ce groupe est composé de 11 fédérations Crédit Mutuel, du Crédit Industriel et Commercial (CIC) et ses filiales. Le groupe mutualiste réalise un Produit Net Bancaire en hausse à 12,8 milliards d’euros, avec développement notable des activités extra-bancaire : assurances, téléphonie, télésurveillance et ventes immobilières… Le résultat net part du groupe affiche un niveau record pour ce groupe à 2,3 milliards d’euros.

La Banque Postale : La banque du groupe La Poste présente une légère hausse de son PNB 5,7 milliards d’euros (stable avec les arrondis…). Tout comme sa rentabilité qui atteint 707 millions d’euros. Son activité de crédit immobilier progresse de +43% profitant du contexte de renégociation des prêts immobiliers. La Banque Postale mise également sur la clientèle de professionnels et d’entreprises pour l’année 2016.

Crédit Mutuel Arkéa : Composé de 3 caisses régionales Crédit Mutuel Arkéa, la banque en ligne Fortuneo, et de nombreuses des filiales (bail, affacturage, assurance…). Ce groupe breton se fait remarquer par sa volonté d’indépendance vis-à-vis du groupe national Crédit Mutuel-CIC. Les irréductibles bretons communiquent un PNB de à 1,8 milliards d’euros et une rentabilité de 296 millions d’euros.

Classement historique des banques

Ci-dessous les éléments chiffrés de ce classement 2016, bien que nous ayons épluché les documents de références AMF des banques, il peut rester quelques écarts liés à des différences entre les communiqués de presse T4, les 1ères publications et les mises à jours, les présentation pro format… mais cela n’alterne pas la hiérarchie globale des banques.

données banques françaises

Voir tous les classements des banques sur CultureBanque!

Testez une banque en ligne

Banque en ligne ING DirectING Direct : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1200€ de revenus

boursorama logoBoursorama : 130€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

Monabanq : 120€ offerts
Sans condition de revenus
Pour seulement 2€/mois


Newsletter mensuelle

L’offre du moment !