Culture Banque
concurrence néobanque
Culture Banque > Banques > Les néo-banques prêtes à en découdre en 2018

Les néo-banques prêtes à en découdre en 2018

Le secteur bancaire est bouleversé par les nouveaux usages de sa clientèle et la concurrence de nouveaux entrants. 

La banque en ligne affiche une croissance record du nombre de clients et se diversifie. Boursorama Banque en tête de liste compte 1,2 millions de clients, elle est suivie de prêt par ING Direct avec plus d’un million de client dans l’hexagone.

Les banques traditionnelles se digitalisent et contre-attaquent. Certaines proposent aussi des offres low-cost, le Crédit Agricole vient de lancer une offre nommée EKO pour seulement 2 euros par mois.

Enfin les néo-banques font une apparition remarquée dans le paysage bancaire Français. Ces dernières sont moins connues du grand public, pourtant elles séduisent déjà des centaines de milliers de clients en France. Qui sont-elles? Quelles sont leurs atouts?

En 2017 c’est Orange Bank qui se distingue, le groupe de télécommunication lance sa banque 100% mobile avec pour objectif de devenir une marque incontournable dans le paysage bancaire. En 2018 la banque de l’opérateur télécom propose désormais du crédit personnel à sa clientèle.

Orange Bank a ouvert 100.000 comptes depuis son lancement

D’autres néo-banques plus connues chez les jeunes et les voyageurs fidélisent déjà de nombreux utilisateurs. N26 est un établissement Allemand qui offre une expérience inédite à ses clients, même en France. L’utilisation du compte, la souscription d’un produit d’épargne ou d’un crédit est réalisable très simplement à partir de votre mobile.

N26 compte plus de 200.000 utilisateurs français

L’ambition est la même chez Revolut, la fintech Britannique, qui propose une application mobile fluide et transparente pour le consommateur. Cette néo-banque est idéale pour les globe-trotters grâce à son paiement en devises à frais réduits. Enfin cette néo-banque est à la pointe de l’innovation avec un service de change et de paiement en crypto-monnaies.

Revolut totalise près de 220.000 clients en France

Derrière ces 3 néo-banques bien en vue (Orange bank, N26, Revolut) plusieurs autres acteurs se lancent sur ce marché prometteur. On peut déjà recenser une cinquantaine de néo-banques assez facilement, sans compter les nombreuses fintechs qui se transforment en néo-banques. Il devient alors de plus en plus difficile de comparer et choisir dans quel établissement ouvrir un compte.

Les néo-banques présentent plusieurs avantages : une interface mobile intuitive, une tarification compétitive, des produits innovants… la souscription d’un compte prend moins de 10 minutes sur mobile!

Les banques en lignes seront-elles distancées ?

En France on retrouve déjà plusieurs néo-banques, regardez bien autour de vous. Le compte sans banque Nickel est distribué chez les buralistes. Le compte Nickel se développe à grande vitesse et devrait atteindre 1 million de clients dès cette année. On retrouve aussi SoShop.club dans les bureaux de tabac avec une carte dotée d’un système de cash-back.

néo banques

Dans vos hypermarchés deux néo-banques font leur apparition : le compte Morning est commercialisé par le groupe Leclerc et le compte C-Zam est accessible directement dans vos rayons Carrefour!

Les professionnels aussi ont le droit à ces nouveaux entrants. Qonto, Ibanfirst, Anytime et N26 sont des solutions pratiques et peu coûteuses pour les professionnels.

Le modèle simplement low-cost de la banque en ligne est dépassé

Le modèle simplement low-cost de la banque en ligne est dépassé, elles sont nombreuses à proposer un catalogue de plus en plus diversifié avec du crédit, de l’assurance et des offres pour les jeunes. La banque en ligne pour les professionnels et les micro-entrepreneurs se démocratise. Les outils deviennent plus innovants, on retient par exemple le solde du compte en temps réel, la gestion des plafonds de la carte bancaire, le paiement sans-contact…

La banque traditionnelle se défend, leurs applications mobiles sont toujours plus complètes et efficaces. Le Crédit Agricole, LCL et le Crédit Mutuel Arkéa permettent d’ouvrir un compte en moins de 10 minutes. Par ailleurs la banque de détail revendique que la valeur ajouté de ses conseillers est un bénéfice incontestable pour la clientèle.

Une concurrence qui profite à tous?

Si le secteur bancaire subit une forte concurrence cela permet aux acteurs historiques de remettre en cause. Aussi, ce foisonnement de néo-banques devrait mettre en lumière quelques futurs acteurs incontournables, malheureusement certaines fintechs ne décolleront jamais. Enfin c’est le consommateurs qui devrait profiter de ces nouveaux services et de la comparaison tarifaire.

mm

David

Responsable du blog CultureBanque. Expérience professionnelle en banque de détail, finance d'entreprise et analyse financière.

Réagir

Newsletter mensuelle

Testez une banque en ligne

monabanq logoMonabanq : 120€ offerts
Sans condition de revenus
Pour seulement 2€/mois

banque hello bankHello bank! : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

Banque en ligne ING DirectING Direct : 80€ offerts
→ Gold Mastercard gratuite
dès 1200€ de revenus