Culture Banque
notation financière des banques
Culture Banque > Banques > S&P, Moody’s et Fitch Ratings : trois agences de notation des banques

S&P, Moody’s et Fitch Ratings : trois agences de notation des banques

Les agences de notation ont pour rôle d’évaluer le risque de défaut d’un emprunteur sur ses dettes financières. Depuis les années 80, ces agences de notation sont considérées comme des références et d’excellents indicateurs financiers. Offrant de précieux indices sur la solvabilité des émetteurs et des investisseurs, elles sont au centre de toutes les attentions. Leurs notations ont ainsi un impact direct sur l’attitude des investisseurs institutionnels. Nos banques françaises sont aussi notées par ces agences. C’est un indicateur très regardé par les investisseurs. 

 

Comment fonctionne le système de notation de ces agences ?

Pour effectuer leurs notations, les agences s’appuient sur une collecte d’informations publiques ou auprès de l’émetteur en question. Cela leur permet de rédiger une analyse associée à une note. Chaque décision finale donne naissance à un communiqué de presse synthétique, immédiatement dévoilé au grand public. 

Le système de notation est différent d’une agence à une autre. Globalement, les notes établies vont de A (la meilleure note) à D (la plus mauvaise). À cela s’ajoute également des échelons intermédiaires. Ce sont eux qui diffèrent d’une agence de notation à une autre. Certaines utilisent la notation AAA, d’autres Aa1 ou encore AA+.

Pour faire simple, les investissements sûrs et sécurisés sont notés A. Les investissements moyens ou spéculatifs sont notés B. Lorsque les agences attribuent les notes C ou D, c’est tout simplement qu’elles considèrent qu’il y a un risque de défaut ou de faillite de l’emprunteur.

 

Les trois agences de notation

Les trois plus grandes agences mondiales de notation financière sont Standard & Poor’s (S&P), Moody’s et Fitch Ratings.

Source : Collard, Fabienne. « Les agences de notation », Courrier hebdomadaire du CRISP, vol. 2156-2157, no. 31, 2012, pp. 5-60.

S&P

S&P a été établie en 1868 (par Henry Varnum Poor). Il s’agit de la plus ancienne agence de notation. D’origine américaine, elle appartient à l’entreprise McGraw-Hill, spécialiste des publications scientifiques et financières. Son activité consiste essentiellement à analyser les marchés financiers et boursiers, tout en mettant une note relative à la solvabilité de chaque État. De même, S&P est également à l’origine de certains indices boursiers de référence, comme le S&P 500 aux États-Unis, le S&P 200 en Australie ou le S&P TSX au Canada.

Moody’s

Moody’s, quant à elle, a été créée en 1909 à New York, par John Moody. Là encore, elle fournit toutes sortes de notations financières, tant sur des entreprises commerciales que sur les états. 

Fitch Ratings

Enfin, Fitch Ratings est la plus récente des trois agences de notation, puisqu’elle a vu le jour à New York en 1913. Aujourd’hui contrôlée par la holding Hearst Corporation, Fitch Ratings est l’une des agences les plus connues en Europe, notamment pour son implication dans les difficultés rencontrées par certains pays européens, à la suite de la dégradation de leur note.

 

Rappelons que les notations de ces trois agences ont un impact direct sur les marchés boursiers. D’ordre général, une dégradation de note est systématiquement suivie par une baisse du cours sur les titres visés. En toute logique, une entreprise notée AAA se fera prêter de l’argent à un taux plus faible qu’une entreprise dite spéculative, considérée comme plus risquée.

mm

David Audran

Responsable du blog CultureBanque. Expérience professionnelle en banque de détail, finance d'entreprise et analyse financière.

Réagir

Testez une banque en ligne

logo carre monabanqMonabanq : 120€ offerts
Sans condition de revenus
Pour seulement 2€/mois

Fortuneo : 80€ offerts
→ Gold Mastercard gratuite
dès 1800€ de revenus

logo carre boursoramaBoursorama : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
Sans condition de revenus


Newsletter mensuelle