Culture Banque
emploi bancaire
Culture Banque > Carrière Bancaire > Le secteur bancaire, un employeur majeur en France

Le secteur bancaire, un employeur majeur en France

Le milieu bancaire constitue un acteur économique très important en France. Par ailleurs, le système financier a connu de profonds bouleversements au cours des dernières années. Tous ces changements ont entraîné une métamorphose des métiers bancaires.

Voyons donc de plus près comment ont évolué les recrutements dans ce milieu professionnel, quels sont les métiers porteurs dans le domaine de la finance et comment sont reparties les ressources humaines des banques. Une analyse “L’emploi dans les banques” réalisée par la Fédération Bancaire Française. Retrouvez de nombreux conseils dans l’espace Carrière Bancaire du blog.

La banque, un acteur dynamique 

Avant toute chose, sachez que les banques sont l’un des premiers employeurs du secteur privé en France. Elles représentent 2,3 % de l’emploi salarié privé français, ce qui équivaut à 370 300 personnes. En 2016, le secteur bancaire a embauché plus de 41 000 personnes, dont les deux tiers ont signé un CDI. Deux tiers des employés bancaires ont également un statut de cadre. D’autre part, près de 99 % des salariés des banques sont en contrat à durée indéterminée.

diplôme et emploi en banque

La hausse des recrutements de bac+5 a particulièrement augmenté, passant de 36 % en 2014 à 44 % en 2016. Les employés bancaires sont donc de plus en plus diplômés. Si le métier de chargé de clientèle reste privilégié au début de carrière, les banques sont également à la recherche de profils bénéficiant d’une spécialisation ou d’une plus grande expérience. La part des salariés de moins de 30 ans représentait 54 % des embauches en 2014. Elle est désormais à moins de 52 %.

Vous l’aurez compris, la pyramide des âges évolue et la part des moins de 30 ans baisse au profit des 30 à 45 ans au moment de l’embauche. Pour vous donner un ordre d’idées, l’âge moyen de l’embauche en CDI dans le milieu bancaire est de 31,5 ans. Sachez également que plus d’un banquier sur deux est une femme, et qu’il en va de même pour les cadres.

L’évolution des métiers bancaires

Si les niveaux de diplômes demandés à l’embauche sont plus élevés, c’est également parce que les métiers sont plus spécialisés. On assiste ainsi à un renforcement des métiers de la conformité et de l’informatique. La part des postes commerciaux représente néanmoins encore la moitié des effectifs bancaires. Les métiers support comme les juristes, les fiscalistes, les comptables ou les experts logistiques, quant à eux, recouvrent 20,6 % des emplois.

De même, l’évolution du numérique a un impact considérable sur l’emploi. Les services bancaires digitaux se multiplient. Pour autant, le réseau d’agences implantées sur le territoire reste très important et les métiers d’expertise et de conseil sont en progression.

La formation : une priorité

Une attention particulière a également été apportée à la formation au cours des dernières années. En 2016, le secteur bancaire a consacré 500 millions d’euros à la formation continue de son personnel. On estime que plus de 4 salariés sur 5 bénéficient d’au moins une formation par an. L’investissement en faveur de l’évolution professionnelle est donc conséquent et la promotion interne est très importante. 13 % des techniciens ont bénéficié d’une promotion interne au cours de la dernière année. De même, sur cette même période, les banques ont accueilli 6300 nouveaux contrats en alternance.

Enfin, sachez que, depuis 2015, les banques se sont engagées, dans le cadre de leur Pacte de Reponsabilité, à prendre des mesures pour l’emploi durable : 40 000 nouvelles embauches en deux ans, l’augmentation des contrats en alternance, une part plus importante de femmes dans l’encadrement et la création d’un certificat professionnel sur les compétences numériques. À ce jour, tous ces objectifs sont en passe d’être atteints.

L’emploi dans les banques : Voir l’analyse complète de la FBF.

mm

David Audran

Responsable du blog CultureBanque. Expérience professionnelle en banque de détail, finance d’entreprise et analyse financière.

Réagir

Testez une banque en ligne

Banque en ligne ING DirectING Direct : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1200€ de revenus

boursorama logoBoursorama : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

Monabanq : 120€ offerts
Sans condition de revenus
Pour seulement 2€/mois


Newsletter mensuelle

L’offre du moment !