Culture Banque
défaillance entreprises
Culture Banque > Crédit > L’évolution de la défaillance d’entreprises en France

L’évolution de la défaillance d’entreprises en France

En ce début d’année 2015 et après un bref repos pendant les fêtes, il va être intéressant de mesurer l’évolution des défaillances des entreprises en France. Sont-elles plus importantes que le gouvernement le laisse entendre ? Peut-on entrevoir une éclaircie en présage de 2015 alors que la BCE prévoit pour la France +1% de croissance ?

Toute l’information sur le crédit en ligne et la finance sur CultureBanque.

defaillance-entreprise-fr

Une accalmie est observée sur les quatre premiers mois de 2014 en termes de nombre de défaillances (-2,3%). Sur cette même période, le coût financier (dettes fournisseurs) diminue de 16% et les emplois menacés par ces défaillances de 14 %. Toutefois, le nombre de défaillances reste élevé sur un an (64 127).

L’année 2014 se caractérise par un nombre record de défaillances sur douze mois (64 127 au total, soit +3,5%), ce qui est nettement plus élevé que le pic de 2009, en pleine crise économique. Tout en sachant qu’entre une crise à son pic et la latitude conservée par une entreprise pour se redresser peut aller de 6 mois à 2 ans. La trésorerie de cette dernière pouvant l’aider à se maintenir quelques temps.

Le coût financier, à savoir la dette fournisseur cumulée des entreprises défaillantes, atteint 4,6 Mds€, un niveau proche du pic de la crise. Rapporté au PIB (0,22%), il diminue de 0,4 point de pourcentage par rapport aux douze mois précédents.

Le coût social reste élevé, avec presque 193000 emplois menacés par ces défaillances sur un an (-6,4%). Voir notre étude sur l’évolution de l’accès au crédit des entreprises, ainsi que les différents types de financement !

defaillance-entreprise-france

Sur douze mois glissants, la hausse du nombre de défaillances concerne essentiellement :

  • les micro-entreprises (+3,9%) qui représentent 93% d’entre elles ainsi que les TPE (+0,7%) ;
  • les PME de 20 à 249 salariés connaissent une légère accalmie en termes de défaillances (-2,8%) ;
  • les ETI semblent plus épargnées début 2014, avec une baisse de 10,5% du nombre de défaillances sur un an. Il y a eu 34 ETI défaillantes sur un an. Voir notre article sur la fragilité des entreprises de taille intermédiaire.

To be continued…  Nous nous retrouvons début 2015 pour faire le point sur les chiffes du S2 2014.

mm

Jimmy LM

J’interviens dans la rubrique “Etudes et Carrière” de CultureBanque. Etudes et expériences professionnelles en finance

Réagir

Testez une banque en ligne

Banque en ligne ING DirectING Direct : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1200€ de revenus

boursorama logoBoursorama : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

Monabanq : 120€ offerts
Sans condition de revenus
Pour seulement 2€/mois


Newsletter mensuelle

L’offre du moment !