Culture Banque
Culture Banque > Crédit > Le Financement des entreprises face à la règlementation prudentielle

Le Financement des entreprises face à la règlementation prudentielle

Toujours plus grandes, toujours plus rentables, c’est la stratégie des banques depuis plusieurs années. Le système bancaire a profité d’une dérèglementation intense pour former des groupes concentrés, développer des activités de marchés et ainsi former des ensembles systémiques.

Les deux dernières crises des Subprimes et des dettes souveraines montrent que cette mouvance bancaire est trop risquée, cela conduit les autorités prudentielles à prendre des mesures importantes pour éviter l’effondrement du système.

Les banques sont désormais soumises à une réglementation plus stricte qui vise à renforcer les établissements financiers individuellement et à réduire leur interdépendance systémique. Les mesures imposées aux banques consistent notamment à augmenter la quantité et la qualité des fonds propres. Cependant étant donné la hauteur des exigences des autorités prudentielles, une simple augmentation de capital serait insuffisante et détournerait les investisseurs. Les banques françaises ont choisit ainsi de réduire la taille de leur bilan.

La réduction de la taille du bilan d’une banque se caractérise par des réorganisations d’activités et des cessions d’actifs. Dans ce cadre, l’octroi de financements fait partie des postes importants du bilan qui peuvent être réduits. Alors que les grandes entreprises cotées peuvent facilement se tourner vers le marché obligataire ou obtenir des financements bancaires à l’étranger, les sociétés non-cotées peuvent se retrouver à cours de financement.

Dans un contexte de règlementation bancaire de plus en plus contraignant, comment pourrait évoluer le financement des entreprises françaises ?

Pour répondre à cette problématique, CultureBanque va publier dans les prochaines semaines une série d’articles pédagogiques.

Vous découvrirez la réglementation prudentielle qui va s’appliquer aux banques, notamment Bâle 3 et un possible changement de modèle bancaire. Nous aborderons l’influence de cette réglementation sur les banques avec l’étude du fonctionnement du bilan d’une banque, les stratégies de cession d’actifs et l’adaptation de la structure du passif.

Nous publierons également des analyses de l’évolution du financement des entreprises pendant ce contexte règlementaire fort, notamment le rationnement probable du financement de l’économie réelle et le développement de la désintermédiation.

Pour finir nous ferons un comparatif entre le financement bancaire et ses alternatives telles que le capital investissement, les solutions apportées par les sociétés de gestions et d’autres financements innovants…

mm

David Audran

Responsable du blog CultureBanque. Expérience professionnelle en banque de détail, finance d'entreprise et analyse financière.

2 commentaires

Newsletter mensuelle

Testez une banque en ligne

monabanq logoMonabanq : 120€ offerts
Sans condition de revenus
Pour seulement 2€/mois

boursorama logoBoursorama : 130€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

BforBank : 200€ offerts
→ carte Visa Premier gratuite
dès 1600€ de revenus