Culture Banque
Culture Banque > Crédit > Les films sur le monde de la finance

Les films sur le monde de la finance

Ces films pourront vous faire passer un bon moment au cinéma ou en DVD.

Souvent décoléré de la réalité, ces films exposent la vie des traders et des métiers les plus élitistes de la finance de marché.

Le dernier en date, Margin Call, présente la chutte de Lehman Brother, une institution qui n’a pas résisté à la crise des Subprimes…

Margin Call (2012)

 

Wall Street II (2010)

 

Krach (2010)

 

Les Initiés (2000)



Trader (1999)

 

Wall Street (1988)

mm

David Audran

Responsable du blog CultureBanque. Expérience professionnelle en banque de détail, finance d'entreprise et analyse financière.

3 commentaires

  • Margin call : malgré une bonne critique et un casting impressionnant, j’ai trouvé le film particulièrement ennuyeux. De plus, malgré les efforts du scénariste et du réalisateur, aucune chance de comprendre quoi que ce soit sans une solide culture financière (modélisation, sortie des limites, marges….). Bref, franchement pas passionnant.

    Krach : un postulat intéressant (à partir des travaux d’une scientifique pour modéliser le climat, un trader construit un algorithme d’investissement. Il gagne beaucoup d’argent, jusqu’à ce que….), mais un traitement raté. Le film commence comme un “film sur la finance”, mais tourne au film d’aventure et l’intérêt est perdu en cours de route. Une nouvelle fois un film “sur la finance” qui n’ose pas aller au bout de son postulat et rate sa cible. Dommage.

    Wall Street : le premier volet est LE film sur la finance. Acteurs et réalisation aux petits oignons, suspens, rebondissements. Un film dont le scénario est réellement centré sur le monde de la finance, mais qui reste parfaitement compréhensible par n’importe qui. C’est celui qu’il faut visionner si on ne doit en garder qu’un seul.
    Et puis Gordon Gecko est un anti-héros que l’on adore détester.
    Le second volet est nettement plus convenu, moins intéressant. Le scénario perd en profondeur par rapport au premier film, avec un manichéisme assez ridicule (le jeune financier idéaliste -le gentil, manipulé par le vieux briscard sans morale -le méchant). A noter les quelques clins d’oeil qui émaillent ce second opus (Gordon Gecko, ruiné, qui avec ses derniers dollars va se faire coupé un costume sur-mesure : clin d’oeil évident à la phrase célèbre prononcée par Rockfeller).

    Trader : j’ai adoré celui-là, mais c’est un peu parce qu’au moment de sa sortie, je venais moi-même de terminer mes études de finance. Le film décrit assez bien l’ambiance et le travail des salles de marché à cette époque, tout en restant compréhensible par le spectateur non-initié. C’est un vrai film, avec son lot de suspens et de rebondissement, et bien que romancé pour être plus haletant, sur le fonds c’est une description assez fidèle de la vie de Nick Leeson, puisque le film est tiré d’une histoire vraie (un trader de la Baring -très respectable banque anglaise- qui a coulé sa banque à cause des positions démesurées prises sur les marchés).
    Un film que je regarde avec plaisir à chaque fois qu’il repasse à la télé.

    Les initiés : je n’ai pas vu celui-là, et grâce à votre billet sur ce blog, je vais m’empresser de réparer cet oubli.

    Cordialement

Testez une banque en ligne

Banque en ligne ING DirectING Direct : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1200€ de revenus

boursorama logoBoursorama : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

Monabanq : 120€ offerts
Sans condition de revenus
Pour seulement 2€/mois


Newsletter mensuelle

L’offre du moment !