Culture Banque
plan épargne salariale
Culture Banque > Épargne > Tout savoir sur l’épargne salariale

Tout savoir sur l’épargne salariale

L’épargne salariale est une épargne collective qui est mise en place au sein de certaines entreprises. Son principe est simple : en fonction des performances réalisées par la société, une prime est attribuée aux salariés. Dans certains cas, les sommes perçues peuvent être versées directement. Dans d’autres cas, elles sont investies sur un plan d’épargne salariale. Alors, quels sont les différents types d’épargne salariale et comment en bénéficier ? Explications. 

Les différents types d’épargne salariale

L’épargne salariale est divisée en deux catégories principales : l’intéressement et la participation.

L’intéressement

L’intéressement est une épargne salariale qui est directement liée aux performances de l’entreprise. Avec lui, une prime proportionnelle aux résultats de la société est versée aux salariés. L’objectif est clair : encourager le personnel à s’impliquer dans la réalisation de sa mission, pour obtenir, en retour, une prime plus intéressante.

Cette motivation financière est mise en place à la suite d’un accord entre l’entreprise et les représentants du personnel. Cet accord fixe le mode de calcul de l’intéressement et ses règles de répartition entre les salariés. Chaque accord est conclu pour une durée minimum de trois ans.

L’intéressement peut être : 

  • Uniforme, c’est-à-dire que tous les salariés perçoivent la même chose ;
  • Proportionnel, auquel cas chaque salarié est récompensé en fonction de son temps de présence et de son salaire.

Notez également que le montant de l’intéressement est plafonné. En 2021, il est limité à 30 852 € pour un salarié.

La participation

La participation, quant à elle, est un autre vecteur d’épargne salariale. Cette dernière repose sur un mécanisme de redistribution des bénéfices. Il s’agit d’un système obligatoire pour toutes les entreprises disposant de plus de 50 salariés.

Le mode de calcul de la participation est, là encore, acté par un accord entre l’entreprise et les représentants des salariés. L’accord en question stipule les règles de calcul de la participation, son mode d’affectation et sa durée. Parfois, l’attribution de la participation peut être soumise à certaines conditions d’ancienneté.

Le montant de cette prime est aléatoire. En effet, il résulte des bénéfices réalisés par l’entreprise. La participation est donc calculée après la clôture de l’exercice comptable de la société. Là encore, sa répartition peut être uniforme ou proportionnelle. Le montant de la prime de participation est plafonné à 30 852 € par salarié, en 2021.

Comment fonctionne l’épargne salariale ?

Chaque année, le salarié reçoit un avis d’options de participation et/ou d’intéressement. Cet avis indique le montant des sommes à percevoir. Il offre également plusieurs options. Avec lui, le salarié peut choisir de : 

  • Percevoir son épargne salariale directement, auquel cas les sommes attribuées deviennent imposables ;
  • Investir son épargne salariale dans un plan d’épargne salariale ;
  • Percevoir une partie et investir le reste de son intéressement ou de sa participation.

Quels sont les différents plans d’épargne salariale ?

Plusieurs types de plans d’épargne salariale permettent d’investir le montant de sa participation et de son intéressement, afin de profiter de certains abonnements, d’intérêts et d’avantages fiscaux.

Le plan d’épargne d’entreprise (PEE)

Le PEE est un système d’épargne idéal pour se constituer un pécule à moyen terme. Il s’agit d’un compte épargne pouvant être alimenté par les primes d’intéressement, les primes de participation, des versements complémentaires de l’employeur (également appelés abondements), ou des versements volontaires complémentaires du détenteur du plan d’épargne. 

Légalement, les sommes investies dans un PEE sont bloquées pendant cinq ans, sauf quelques cas dérogatoires exceptionnels.

Le Plan d’Épargne Retraite Collectif (PERCO)

Le PERCO, quant à lui, est un placement sur le long terme, qui est bloqué jusqu’à la retraite. Celui-ci peut être alimenté selon les mêmes conditions que le PEE. En revanche, lorsqu’il arrive à terme, il permet de récupérer une épargne sous deux formes différentes : comme capital défiscalisé ou en tant que rente. 

Là encore, il existe des mesures dérogatoires permettant de disposer de son épargne avant l’échéance du PERCO. 

Les FCPE

Les FCPE, quant à eux, sont d’autres supports de placements, qui permettent d’investir l’argent de la participation ou de l’intéressement sous forme d’actions, d’obligations de produits monétaires.

Quand peut-on récupérer son capital ?

Légalement, l’épargne salariale est bloquée cinq ans lorsqu’elle est investie sur un PEE, ou jusqu’à la retraite lorsqu’elle est placée sur un PERCO. Cependant, il existe quelques cas permettant un déblocage anticipé. 

Sur un PERCO, les conditions de déblocage anticipé sont les suivantes :

  • L’acquisition ou la construction d’une résidence principale ;
  • Le décès du conjoint ;
  • L’expiration des droits à l’assurance-chômage ;
  • L’invalidité ;
  • Le décès du titulaire ;
  • Le surendettement
  • Une catastrophe naturelle.

Sur le PEE, d’autres options s’ajoutent aux précédentes : 

  • La création ou la reprise d’une entreprise ;
  • L’agrandissement d’une résidence principale ;
  • Une situation de violences conjugales ;
  • La naissance ou l’adoption d’un troisième enfant ;
  • La cessation de l’activité professionnelle.

Quels sont les avantages de l’épargne salariale ?

Le fait de placer son épargne salariale offre plusieurs avantages : 

  • L’abondement : généralement, lorsque le salarié place une somme sur un contrat d’épargne salariale, l’entreprise prévoit d’y ajouter un complément. Cette somme additionnelle peut aller jusqu’à 300 % du versement initial.
  • Les avantages fiscaux : lorsque la participation ou l’intéressement sont perçus directement par le salarié, ces sommes sont soumises à l’impôt sur le revenu. A contrario, si les primes sont épargnées, elles sont totalement exonérées d’impôt. Cet avantage fiscal s’applique également au montant de l’abondement.

L’épargne salariale est un dispositif présent dans certaines entreprises. Ce dernier est un réel avantage financier pour ses bénéficiaires. Il s’agit d’un outil idéal pour financer ses projets à court, à moyen ou à long terme. L’épargne salariale constitue également un excellent complément de revenus au moment de la retraite. De manière générale, son objectif est de renforcer le pouvoir d’achat des salariés tout en les protégeant financièrement.

mm

David Audran

Responsable du blog CultureBanque. Expérience professionnelle en banque de détail, finance d'entreprise et analyse financière.

Réagir

Testez une banque en ligne

logo carre monabanqMonabanq : 160€ offerts
Sans condition de revenus
dès 2€ / mois

Hello bank! : Hello One
→ carte bancaire gratuite
Sans condition de revenus

logo carre boursoramaBoursorama : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
Sans condition de revenus

logo carre ingING : Offre intégrale
→ Gold Mastercard gratuite
dès 1200€ de versements


Newsletter mensuelle