Culture Banque
devises en ligne
Culture Banque > Épargne > Investir sur des produits financiers avec un petit capital

Investir sur des produits financiers avec un petit capital

La plupart des investissements dans des produits financiers nécessitent un capital conséquent et/ou une durée d’engagement relativement longue pour dégager des bénéfices.

C’est par exemple le cas des placements en bourse via un portefeuille d’actions. On sait par exemple qu’un portefeuille d’actions équilibré génère du profit sur la durée. Des études ont démontré que quelqu’un ayant investi il y a une vingtaine d’années sur des entreprises notoires se retrouve aujourd’hui avec une jolie plus-value. Fait intéressant, ce sont ceux qui ne sont pas intervenus sur leur portefeuille qui sortent grands gagnants. Ceci signifie que dans l’ensemble, ceux qui ont essayé de s’adapter en effectuant des achats et des ventes ont globalement “perdu leur temps”. Les frais de transaction en bourse expliquent en partie le parcours descendant des traders en bourse les plus actifs. Cette vision est bien sûr globale, et certains traders actifs ont su tirer leur épingle du jeu en générant de plus gros bénéfices que les investisseurs aux portefeuilles immobiles.

En matière d’investissement, il est toutefois prudent d’user d’humilité et de se considérer plus dans la moyenne que comme un prodige de l’économie.

Tout le monde ne peut toutefois se permettre de placer de grosses sommes sur plusieurs décennies. Bien heureusement, les produits financiers ont évolué, et aujourd’hui on peut placer de petites sommes sur de courtes périodes avec une espérance de gain significative.

Investir sur le Forex

Parmi ce type d’investissement qui rencontre un succès croissant, il y a le Forex. On en entend régulièrement parler car les placements sur le marché des changes attirent tout type d’investisseurs. L’investisseur particulier est sur un pied d’égalité avec tous les autres intervenants du marché. Le marché du Forex est en effet décentralisé et présente la particularité d’être très souple en termes de temps et de capital.

Pour intervenir sur le Forex il suffit en effet d’avoir un compte chez un courtier. Les frais de courtage sont bien plus légers que sur d’autres marchés, en particulier celui des actions. Quelques centaines d’euros sont suffisants pour s’exercer en conditions réelles.

iFOREX, eToro, Plus500 sont des brokers de Forex spécialisés dans cette activité. Ces courtiers proposent également d’autres produits d’investissement tels que les options binaires. Les options binaires permettent aussi d’investir sur d’autres sous-jacents que les monnaies : l’or, le pétrole ou les indices boursiers par exemple.

Le fonctionnement de ces produits est sensiblement le même que celui du Forex et c’est pourquoi ces deux activités sont proposées sur les même plateformes.

De nombreux sites spécialisés traitent du Forex et il est donc simple à ce jour de trouver des renseignements détaillés sur son fonctionnement, ainsi que des conseils pour une approche stratégique efficace sur ce marché si attractif.

Attention ces investissements peuvent entrainer des pertes supérieures au capital investi. L’AMF communique de manière originale pour prévenir des risques liés aux investissements sur le web, voir la mise en garde de l’AMF.

=> Retrouvez les offres d’épargne en ligne sur CultureBanque!

mm

David Audran

Responsable du blog CultureBanque. Expérience professionnelle en banque de détail, finance d’entreprise et analyse financière.

4 commentaires

Livret à taux boosté