Culture Banque
finance technologie france
Culture Banque > Innovation > Présentation de la fintech en France

Présentation de la fintech en France

Issu de la combinaison des expressions « Finance » et « Technologie », le mot fintech désigne une start-up innovante dont les activités sont orientées dans le secteur de la banque, de l’assurance et particulièrement de la finance. L’objectif par une telle structure est de révolutionner les services bancaires traditionnels à partir de la technologie. Les fintech se positionnent ainsi comme de sérieuses concurrentes des banques classiques. Le phénomène est très développé aux États-Unis et, ces derniers temps, a commencé à toucher la France.

Toujours plus d’innovation bancaire sur ce blog!

Association France FinTech

Le 11 juin 2015, 36 entreprises exerçant dans le secteur de la fintech française ont pris la décision de se rassembler en une association dénommée « France FinTech ». Le but est de passer par cette organisation pour mieux se faire connaître. Celle-ci est disposée à accueillir toute entreprise utilisant des modèles opérationnels, économiques et technologiques innovants et disruptifs pour le traitement des problématiques liées à l’industrie des services financiers.

association fintech

Il est bon d’indiquer qu’en France, le secteur de la fintech est assez dynamique avec la présence de jeunes entreprises dont les activités englobent tous les domaines des services financiers tels que la banque, l’investissement, l’assurance et la gestion des actifs. L’association France FinTech est présidée par Alain Clot, le dirigeant actuel de The Assets et ancien directeur de la stratégie à la Société Générale.

Sources : www.francefintech.org

Missions

Pour atteindre ses objectifs, France FinTech a diverses missions à accomplir sur le court, moyen et long terme. La plus importante est sans doute la promotion de la fintech française aussi bien en France qu’à l’étranger. Ensuite, des démarches seront menées pour une présentation du secteur auprès des pouvoirs publics, des investisseurs, des médias, des centres de recherche et bien d’autres entités. L’association veut également poser des actes pour avoir de bonnes relations avec les autres associations du secteur digital, qu’elles soient installées en France ou à l’étranger.

Quelques acteurs

Pour le moment, l’association France FinTech compte 36 membres et espère que d’autres start-ups la rejoindront. Parmi les membres, on peut citer Advize, Alternativa, Bankin, Credit.fr, EarlyMetrics, Finexkap, Fluo, France Barter, FundShop, Invivoo Software, Lendosphère, PayTop, Prêt d’Union, Prexem et The Assets.

Des chiffres encourageants

En tenant compte de la situation générale du secteur de la fintech aux États-Unis, pays pionnier dans ce domaine, on peut s’attendre à un succès retentissant en France. En tout cas les chiffres sont très encourageants. Selon Venture Scanner, en 2014, le nombre des fintech a quadruplé en passant à 1 042.

panorama fintech

Toujours en 2014, on a noté que les capitaux levés par les fintech américaines ont quasiment quintuplé, atteignant ainsi 15 milliards de dollars. Aussi, certaines de ces start-ups pèsent plusieurs milliards de dollars. C’est le cas de Stripe, une société qui fonctionne dans le style de PayPal, et Square une plateforme spécialisée dans les paiements mobiles. La fintech américaine dont le succès fera probablement rêver les start-ups françaises est Lending Club, une société de prêts entre particuliers.

mm

David Audran

Responsable du blog CultureBanque. Expérience professionnelle en banque de détail, finance d’entreprise et analyse financière.

Réagir

Testez une banque en ligne

Banque en ligne ING DirectING Direct : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1200€ de revenus

boursorama logoBoursorama : 130€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

Monabanq : 120€ offerts
Sans condition de revenus
Pour seulement 2€/mois


Newsletter mensuelle

L’offre du moment !