Culture Banque
Culture Banque > Crédit > Les marchés saluent les propos de M. Draghi

Les marchés saluent les propos de M. Draghi

La réunion tant attendu a tenu toutes ses promesses. Hier, lors de la conférence de presse traditionnelle de la BCE, son patron Mario Draghi a fortement rassuré les marchés en annonçant la mise en place d’un  programme de rachat de dette souveraine à court terme des pays en difficultés. Le rachat se fera en quantité illimités mais soumis à de strictes conditions. Les actifs éligibles à la BCE ont été par ailleurs élargis. Décryptage.

[quote align=”center”]L’euro est irréversible[/quote]

C’est par ces paroles que « Super Mario » a voulu montré son attachement à la monnaie unique et sa volonté de tout faire pour la maintenir.

Le système OMT (Outright Monetary Transactions) a ainsi été mis en place dans le but d’acheter des quantités illimitées de la dette souveraine à court terme sur le marché secondaire. Il remplace en fait un autre mécanisme, le SMP qui lui concernait l’achat de la dette souveraine long terme des pays de la zone euro.

Mais les conditions sont strictes. Ce système ne concernera en fait que les pays ayant fait appel au FESF/MES, impliquant par la même occasion, les  mesures  d’ajustements macroéconomiques (austérité) qu’on connait. Ainsi, ce nouveau système devrait faire baisser le niveau des spreads sur la dette italienne et espagnole. Autre point qui a été traité, c’est la gamme d’actifs éligibles à la BCE. Cette dernière a été élargie afin de permettre aux banques en difficultés d’avoir suffisamment d’actifs pour se refinancer.

Au final, ses deux annonces devraient maintenir le taux court terme à des niveaux faibles, pénalisant la marge net d’intérêt sur les dépôts, mais baisseraient les tensions sur le  marché et éventuellement participer à un rebond des activités de la BFI au deuxième semestre.

Soulagés par ces annonces, les marchés d’actions européens, qui avaient déjà clôturé en nette hausse jeudi, poursuivent leur progression aujourd’hui.

Par ailleurs, la prime de risque sur l’Espagne s’est nettement détendu, le taux d’emprunt à 10 ans du pays est passé sous le seuil des 6% vendredi matin sur le marché de la dette, et ce pour la première fois depuis fin mai.

Plus d’actualité financière sur CultureBanque!

mm

Hicham

Spécialiste de l'analyse financière et de la valorisation boursière.

Réagir

Newsletter mensuelle

Testez une banque en ligne

monabanq logoMonabanq : 120€ offerts
Sans condition de revenus
Pour seulement 2€/mois

banque hello bankHello bank! : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

Banque en ligne ING DirectING Direct : 80€ offerts
→ Gold Mastercard gratuite
dès 1200€ de revenus