Culture Banque
Culture Banque > Crédit > Organisation des marchés financiers en France

Organisation des marchés financiers en France

Pour se financer les entreprises peuvent faire appel à l’épargne publique en passant par les marchés financier.
La place financière parisienne est de taille modeste au niveau mondiale mais elle est indispensable au développement des entreprises ainsi que pour stimuler l’épargne des investisseurs individuels ou institutionnels.

→ Suivez l’actualité financière et du crédit en ligne sur CultureBanque

L’AMF, l’autorité des marchés financiers, est en charge de réguler, organiser et surveiller les opérations de bourse : c’est pour cela que l’on parle de marché réglementé, contrairement à un marché de gré à gré.

Les marchés financiers français sont organisés en plusieurs catégorie : le NYSE EURONEXT PARIS, l’ALTERNEXT et le marché libre.

Les marchés financiers français

NYSE EURONEXT PARIS

C’est le marché réglementé de la place parisienne, on peut y échanger des actions, des obligations, des certificats, des warrants ou des trackers.

Pour être cotée sur ce marché, une entreprise doit respecter plusieurs critères : publier ses 3 derniers comptes sociaux et attribuer au moins 25% de son capital au flottant (5% possible si montant minimum de 5 millions d’euros).

Les actions sont classées par compartiment :

  • Compartiment A : pour les valeurs ayant une capitalisation boursière supérieure à 1 milliard d’euros,
  • Compartiment B : contenant les valeurs boursières dont la capitalisation est comprise entre 150 millions d’euros et 1 milliard d’euros,
  • Compartiment C :pour les valeurs dont la capitalisation en bourse représente moins de 150 millions d’euros.

Enfin il est possible de créer des indices comme le CAC40 ou le SBF120, regroupant plusieurs actions.

Au niveau du marché obligataire : pour émettre une obligation d’un montant minimum de 10 millions d’euros l’entreprise doit réaliser un prospectus (avocat, gérant, audit) et le faire approuvé par l’AMF. Aussi, l’entreprise doit être évaluée par une agence de notation.

ALTERNEXT

C’est le marché non réglementé français, il est tout de même organisé et régulé!

L’alternext permet aux entreprises de taille plus modeste d’accéder aux marchés financiers. Les conditions d’accès sont moins importantes, par exemple il suffit de publier les 2 derniers bilans et d’un flottant de 2,5 millions d’euros.

Pour émettre une obligation sur ce marché le montant minimal est fixé à 5 millions d’euros.

Le marché libre

Le marché libre permet aux entreprise de profiter de la force des marchés financiers pour un minimum de contraintes. Il n’y a pas de capitalisation minimale pour la cotation en action ou de montant minimal pour émettre une obligation.

Cependant le fait de limiter la transparence financière d’une société limite également la confiance et donc le financement par les investisseurs.

mm

David Audran

Responsable du blog CultureBanque. Expérience professionnelle en banque de détail, finance d'entreprise et analyse financière.

Réagir

Newsletter mensuelle

Testez une banque en ligne

monabanq logoMonabanq : 120€ offerts
Sans condition de revenus
Pour seulement 2€/mois

Banque en ligne ING DirectING Direct : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1200€ de revenus

boursorama logoBoursorama : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus