Culture Banque
Culture Banque > Épargne > Compte épargne logement

Compte épargne logement

Le compte épargne logement permet de constituer une épargne effectué dans le but de préparer un projet immobilier car les intérêts perçus permettent de bénéficier d’un taux de prêt avantageux, jusqu’à 23 000 euros de crédit ! (pour la résidence principale).

Taux du compte épargne logement est de 0.5%

Ce livret d’épargne est accessible à tous les particuliers, notamment les enfants, on peut en avoir un seul par personne sauf en cas de transmission du compte lors d’une succession. Ce livret est accessible aux étrangers, cependant le prêt à un taux avantageux est permis uniquement sur le sol français. En effet pour proposer le CEL les banques passent une convention avec l’Etat.

Prime : En cas de prêt dans le cadre du CEL, l’Etat verse une prime en fonction de la date d’ouverture du CEL allant jusqu’à 1144 euros (calcul selon les intérêts acquis donnant le droit à la prime). Le prêt est accessible après 18 mois de détention, c’est la durée minimale pour accéder à la prime de l’Etat. L’octroi du prêt n’entraîne pas la clôture du CEL, seuls les droits à la prime et éventuellement le capital sont diminués du montant utilisé.  Lors de la clôture, les droits à prêts sont valables 10 ans (la banque remet une attestation).

Le CEL est lié à un seul titulaire, il n’est donc pas possible de l’ouvrir en indivision ou en compte joint. Il est tout de même possible de céder les droits acquis entre proches parents.

Rémunération : Le calcul des intérêts est sous la même forme que les livrets classique, par quinzaine. Son taux est égal à 2/3 de celui du Livret A, arrondi au quart de point le plus proche, ainsi il est amené à varier chaque trimestre.

Pour ouvrir ce livret il faut effectuer un premier versement de 300 euros, ensuite les retraits sont libres sans aller en dessous de la limite de 300 euros et les dépôts sont plafonnés à 15 300 euros (75 euros minimum à chaque versement), les plus patients peuvent dépasser le plafond grâce à la capitalisation des intérêts.

Fiscalité : Les intérêts sont exonérés d’impôts mais les prélèvements sociaux sont applicables sur les intérêts.

Vigilance : Le CEL et le PEL doivent être possédés dans la même banque, pour y remédier il est possible de transférer son CEL ou PEL. Le transfert livrets d’épargnes logements étant payants, il est important de demander la prise en charge par l’établissement financier de la facturation appliquée.

Livret à taux boosté