Culture Banque
Culture Banque > Banques > Le coup de pouce des banques pour éviter le découvert

Le coup de pouce des banques pour éviter le découvert

Le nouvel argument marketing des établissements financiers : assister les clients pour éviter le découvert et les frais d’incident de découvert.

Les frais engendrés par le découvert bancaire n’aident pas les établissements financiers à redorer leur image. Pour le consommateur, il s’agit souvent d’une double peine : des revenus insuffisants ou un accident dans les dépenses, doublés de frais qui peuvent apparaître exorbitants. Les établissements financiers, traditionnels ou nouveaux, rivalisent d’imagination pour proposer de nouveaux produits et services pour que les clients limitent les frais.

De nouveaux mécanismes sont proposés, ils sont le fruit d’un concept marketing né récemment : le nudge ou “coup de pouce”, destiné à aider les consommateurs à faire le bon choix.

Soon, la nouvelle offre bancaire 100% mobile d’Axa Banque. Avec la fonction “Reste à dépenser”, il ne s’agit plus d’afficher le solde du compte mais de tenir compte des dépenses à venir (impôts, électricité, loyer). Une fonction d’anticipation non négligeable.

soon-banque-axa

• Le Compte Nickel de la Financière des Paiements Electroniques : un produit bancaire qui peut être souscrit en tabac-presse. Ce nouvel acteur bancaire est un succès et ambitionne 100.000 clients en fin d’année. Son atout : des tarifs clairs, un service simple et une carte à autorisation systématique qui empêche d’être à découvert. Le Compte Nickel c’est aussi un discours marketing qui se veut à contre courant de l’âge d’or de la banque de détail en France : “un compte sans banque, sans découvert possible” mais aussi “0% toxique”.

• Les cartes et comptes prépayés : impossible d’être à découvert avec un tel produit puisque ne peut être dépensé que ce qui est chargé. Visa propose le service Anytime, un compte prépayé. Aux Etats-Unis, ces offres fleurissent, à destination des populations modestes et non bancarisées. Dernière en date : l’offre de l’opérateur mobile T-Mobile qui a lancé Mobile Money en partenariat avec Bancorp et qui se veut une alternative aux offres des banques traditionnelles.

• Toujours aux Etats-Unis, le service “$5 Overdraft Pass” de Citizens Bank qui exonère des frais de découvert les montants de dépenses inférieurs à 5 dollars. Un client qui se retrouve à découvert ne paiera pas de frais pour l’achat d’un café à 3 dollars. Une offre vraiment différenciante et qui permet de ne pas se sentir coupable, même avec de petites dépenses.

decouvert-gratuit

• Enfin, on ne compte plus les outils de gestion des finances personnelles proposés par les banques elles-mêmes ou par des tiers. Bankin propose un récapitulatif annuel d’une catégorie de dépenses (supermarché, assurance, etc.) comparé à d’autres membres utilisateurs de Bankin. La banque singapourienne OCBC a lancé Money In$sights, un outil de gestion de finances personnelles qui comprend le service “people like you” afin que le client compare ses dépenses à celles d’autres clients (selon âge, sexe, CSP, etc.). Le client connaît mieux ses dépenses et les leviers à actionner pour améliorer ses finances.

L’option Extension de La Banque Postale : il s’agit d’une option du crédit renouvelable. Lorsque le découvert est dépassé, l’option Extension approvisionne automatiquement le compte par un virement du crédit renouvelable et le client est informé par SMS ou courriel.

• Enfin, remarquons le site de Cetelem, jegeremesfinsdemois.com, pour apprendre à gérer ses revenus, devenir un gestionnaire et comprendre le découvert, mais qui est aussi un moyen indirect de communiquer sur l’offre de crédit et d’épargne de l’établissement de crédit.

Un établissement financier qui saura démontrer qu’il tend à baisser les frais bancaires ou incidents et saura miser sur le “dépenser mieux” en recevra les fruits en recrutant de la clientèle : l’offre du Compte Nickel est peut être en train de le démontrer.

mm

Frédéric Bois

Chargé d’études Sémaphore Conseil. Responsable Banque à distance et Observatoire innovations et initiatives internationales (O3i).

Réagir

Testez une banque en ligne

Banque en ligne ING DirectING Direct : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1200€ de revenus

boursorama logoBoursorama : 130€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

Monabanq : 120€ offerts
Sans condition de revenus
Pour seulement 2€/mois


Newsletter mensuelle

L’offre du moment !