Culture Banque
observatoire orange banque
Culture Banque > Banques > L’usage bancaire toujours plus digital selon Orange

L’usage bancaire toujours plus digital selon Orange

Orange Bank est apparue dans l’univers bancaire en novembre 2017, et s’inscrit pleinement dans les tendances actuelles, s’affichant comme étant un établissement financier totalement digitalisé. En parallèle de ce lancement, Orange a récemment réalisé une étude, se basant sur les résultats d’un observatoire européen relatif aux nouveaux usages bancaires. Le constat est clair : le comportement de paiements des Français évolue. Ces derniers sont de plus en plus autonomes, ce qui conduit à une démocratisation toujours plus grande de la banque mobile. Alors, quel est l’avenir de notre système bancaire actuel ? Quels seront nos modes de paiement du futur ?

Des consommateurs de plus en plus autonomes

Face à l’essor d’Internet, les Français disposent de moyens d’information toujours plus grands. Ils gagnent donc en autonomie et se renseignent davantage par leurs propres moyens, y compris en matière de gestion de leur argent. Pour 49 % des Français, Internet et les réseaux sociaux constituent leur première source d’informations. En parallèle, la confiance des consommateurs vis-à-vis de leur conseiller s’amoindrit. Si 56 % d’entre eux estiment que leur interlocuteur bancaire leur est utile, 92 % d’entre eux pensent aussi que les banques visent en priorité leurs intérêts. Seulement 69 % des consommateurs estiment être bien renseignés et 60 % regrettent que leur conseiller n’anticipe pas vraiment leurs besoins. Paul Leusse, Directeur Général Adjoint du Groupe Orange et Directeur Général d’Orange Bank explique que « la relation à la banque évolue, [pour devenir] plus décomplexée et autonome, du fait d’une défiance croissante envers les institutions bancaires, alors que le digital, les réseaux sociaux et l’intelligence artificielle redonnent désormais aux Français la main sur leur argent ». Pour 76 % des Français, l’application bancaire mobile est devenue indispensable pour mieux gérer son argent. 51 % d’entre eux pourraient même se passer d’un conseiller.

Les moyens de paiement de demain 

En parallèle, les échanges monétaires et nos habitudes d’achat sont en pleine métamorphose. 62 % des Français estiment que les chèques auront disparu d’ici cinq ans. 25 % d’entre eux vont même plus loin en considérant que les espèces ne seront même plus circulation à cette même période. Le mobile pourrait alors devenir le moyen de paiement le plus courant. Selon les Français interrogés, il pourrait représenter à cette date 57 % des transactions et serait ainsi le moyen le plus courant pour payer en magasin. Pourtant, la France est loin d’être le pays européen le plus tourné vers ces nouveaux modes de paiement. En Espagne, 83 % de la population interrogée pensent que le sans contact depuis un téléphone portable deviendra prochainement le moyen de paiement le plus populaire. Pour Orange Bank, le résultat est sans appel : « le mobile deviendra central dans la consommation de demain : instrument de paiement universel, support d’une consommation plus économe et transparente ». S’adapter à ce phénomène est donc devenu une priorité.

Plus que jamais, la relation digitale semble prendre le pas sur la relation physique dans notre quotidien. 73 % des Français privilégient déjà un contact à distance plutôt qu’une visite en agence avec leur conseiller. La banque mobile se démocratise et Orange Bank est en passe de devenir un acteur central de l’univers bancaire de demain.

Lien vers l’étude complète : https://www.orange.com/fr/Human-Inside/Notre-philosophie/Folder/L-observatoire-des-usages-du-digital

mm

Faustine Pascal

Rédactrice Web Freelance. Expérience en Banque, Finance et Assurance.

Réagir

Testez une banque en ligne

logo carre boursoramaBoursorama : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

logo carre monabanqMonabanq : 120€ offerts
Sans condition de revenus
Pour seulement 2€/mois

Hello bank! : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus


Newsletter mensuelle