Culture Banque
prélèvement à la source
Culture Banque > Épargne > Nos conseils pour le prélèvement à la source

Nos conseils pour le prélèvement à la source

Le prélèvement à la source permet à l’administration fiscale de limiter au maximum le décalage entre  l’encaissement des revenus du contribuable et le paiement de l’impôt sur le revenu. L’idée du gouvernement est de se rapprocher et adapter rapidement l’impôt aux différents moments de la vie des français : hausse de revenus, chômage, mariage, naissance…

En 2018 vous aviez 2 possibilités de paiement de l’impôt :

  1. la mensualisation,
  2. le paiement par tiers.

En 2019 le prélèvement à la source s’impose pour votre salaire, votre retraite et les allocations chômage. Les autres types de revenus seront prélevés directement sur votre compte en banque : revenus fonciers, BIC, BNC…

Le taux de prélèvement à la source

Ce taux de prélèvement est affiché en vous connectant sur le site impots.gouv.fr et vous le retrouvé également sur votre dernier avis d’imposition ou sur la simulation de votre bulletin de salaire de décembre 2018. Réalisé par votre employeur.

Le taux de prélèvement à la source de début 2019 correspond aux revenus de l’année 2017 du foyer. Le taux de prélèvement à la source sera adapté à partir de septembre 2019 selon l’évolution de vos revenus en 2018.

Il existe 4 possibilités de taux :

  1. Le taux personnalisé selon les revenus déclarés par le foyer, ce taux sera dévoilé à votre employeur par l’administration fiscale.
  2. Le taux individualisé est possible sur option, il permet de masquer le taux du foyer à son employeur, chaque membre du couple aura son propre taux en fonction de ses propres revenus.
  3. Le taux neutre ou non-personnalisé est possible sur option, il permet de masquer son véritable taux d’imposition à son employeur, le delta sera prélevé directement sur le compte bancaire du contribuable. Un taux neutre est aussi appliqué aux nouveaux contribuables sans historique de revenus.
  4. Le taux nul, à 0% pour les contribuables non imposables.

Le prélèvement à la source et la banque

Vous aurez peut-être besoin d’adapter votre gestion de compte si vous avez l’habitude du paiement par tiers. En cas de décalage de trésorerie il faudra surement prévoir une autorisation de découvert ponctuelle. Si vous avez l’habitude de mettre de l’argent de côté pour le paiement par tiers il faudra désormais laisser la provision sur le compte courant.

Généralement le prélèvement à la source ne devrait pas impacter votre budget : au contraire si vous gagnez moins, vous payez moins ! Le prélèvement va s’adapter automatiquement à vos revenus.

Le prélèvement à la source permettra à certains foyers d’épargner plus facilement. Alors que la mensualisation était sur 10 mois, le prélèvement à la source passe sur 12 mois. Dans ce cas découvrez les solutions d’épargne et les meilleurs livrets en ligne sur CultureBanque.

Certains contribuables vont bénéficier d’un acompte de 60% de leur crédit et/ou leur réduction d’impôt de l’année précédente, cela dès le 15 janvier 2019, le solde sera versé durant l’été 2019. Ce dispositif permet de limiter l’impact budgétaire du contribuable. Cette avance sera adaptée en 2019 après déclaration des revenus 2018. Donc si possible, il est conseillé d’épargner cette avance dans le cas où l’administration demande un remboursement.

mm

David Audran

Responsable du blog CultureBanque. Expérience professionnelle en banque de détail, finance d'entreprise et analyse financière.

Réagir

Newsletter mensuelle

Testez une banque en ligne

logo carre monabanqMonabanq : 120€ offerts
Sans condition de revenus
Pour seulement 2€/mois

Hello bank! : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

logo carre ingING : 80€ offerts
→ Gold Mastercard gratuite
dès 1200€ de versement