Culture Banque
Culture Banque > Carrière Bancaire > 5 atouts pour améliorer son CV en banque et finance

5 atouts pour améliorer son CV en banque et finance

Nous vous proposons de distinguer les 5 forces que votre CV se doit de faire apparaitre afin de distancer les concurrents dans la course au stage… et à l’emploi en banque et finance !

Une cohérence des différentes expériences

Il existe de nombreux métiers, spécialités et connexion en finance. Certains sont des étapes qui mènent vers le Graal, d’autres peuvent être immédiatement ce dernier. A chacun ses objectifs.

→ Encore plus de conseils en carrière bancaire sur ce blog

Dans tous les cas, il est ultra-important d’avoir une cohérence dans la succession des expériences. Lors de stages et lors d’emplois en banque et finance également. Un recruteur admettra que votre expérience n’est pas 100% ce qu’il attend dans l’immédiat si vous dévoilez une sorte de progression dans vos expériences. Une capacité à apprendre, à s’adapter au sein d’un nouveau service ou d’une nouvelle activité. Cependant il admettra moins une expérience complètement loufoque par rapport aux autres (du Marketing alors que vous voulez travailler en Corporate Finance)… même si nous avons eu l’occasion de voir certains CV de ce type réussir. L’exception ne confirme pas la règle.

Ainsi, une expérience dans les métiers liés à l’audit financier, mixée à des métiers de financements (analyse crédit, financements structurés, coverage…) ou de Corporate Finance (M&A, ECM/DCM, Private Equity) ont une progression cohérente.

Conclusion CultureBanque : diversifiez-vous mais garder de la cohérence !

Expérience professionnelle : Soyez concret !

Lors du détail des différentes expériences ou des cours suivies en école, il convient de détailler en 1 ligne le service et l’équipe dans lesquelles vous avez travaillé, puis en 3 à 4 lignes les missions réalisées.

Il est certain que tout élément chiffré, dans le secteur financier, fera clairement son effet. De même, les verbes d’action (analyzing, realizing…) en début de phrase mettent en avant une sorte de dynamisme du candidat, même si ce n’est pas toujours évident, nous en convenons.

Nous vous proposons l’exemple suivant :

Analyste Financements Structurés – Technology Media Telecom – BNP Paribas CIB, Paris

  • Analyse financière des sociétés sous mandat (6 sociétés cotées au SFB120)
  • Participation à la modélisation financière et à l’évaluation des sociétés cibles (DCP, SOP, multiples)
  • Collecte d’informations diverses pour la réalisation d’études sectorielles (4 études)
  • Réalisation de rapports et supports de communication (memorandum, teaser, pitch)

Un profil international pour la finance

Nous sommes dans un monde économique et social qui s’internationalise et se renouvelle, alors diversifiez-vous !

Nous entendons par là, outre les stages et jobs en banque finance qui vont bien, ayez 6 à 12 mois d’expérience à l’international.

Cela semble assez facile, en école de commerce ou d’ingénieur encore plus, puisqu’un semestre d’échange à l’étranger est obligatoire. L’année de césure peut permettre de gagner de 6 mois à 1 an à l’étranger, tout comme un stage dans un métier qui vous plait ou à potentiel (Asie). Cela pourra même peut être vous donner des idées business à l’avenir !

Ne pas être trop fantaisiste

Cela peut paraitre évident, mais il vaut mieux ne pas mettre certaines de vos passions si vous :

  1. Ne les assumez pas (ne mentez pas sur vos accomplissements !)
  2. Elles sont très différentes de ce qu’un recruteur peut attendre (on recrute ceux qui nous ressemble dit-on),
  3. Stupides (saut en parachute au dessus de l’Alaska),
  4. Incohérentes (champion 3ème dan de karaté à 20 ans)
  5. Et fausses ! Dire que vous avez voyagé 6 mois pour une ONG à Ulan Bator pourra vous faire piéger par un recruteur si lui-même y est allé.

Bien sûr nous exagérons, mais nous souhaitons vous faire comprendre qu’il faut s’assumer et être serein quand à ses accomplissements personnels. Ne pas mentir en bref, et entrez dans le moule tout en assumant sa personnalité.

Des recommandations à l’appui !

Cela fait toujours fier allure lorsqu’un CV affiche 2 à 3 références pour ses 2 à 3 expériences. Montrer que vous n’avez pas peur que le recruteur potentiel appelle vos anciens collègues ou managers pour avoir un avis sur vous.

Par expérience, nous pouvons vous certifiez qu’ils le font dans la mesure du possible donc cela peut fortement jouer en votre faveur et peut même s’avérer indispensable en face d’un autre CV qui ne les afficheraient pas.

Voilà, nous espérons vous avoir un peu plus éclairé sur ce qu’un CV pour la banque ou la finance doit pouvoir faire ressortir.

mm

Jimmy LM

J’interviens dans la rubrique “Etudes et Carrière” de CultureBanque. Etudes et expériences professionnelles en finance

Réagir

Testez une banque en ligne

Banque en ligne ING DirectING Direct : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1200€ de revenus

boursorama logoBoursorama : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

Monabanq : 120€ offerts
Sans condition de revenus
Pour seulement 2€/mois


Newsletter mensuelle

L’offre du moment !