Culture Banque
le pot commun
Culture Banque > Innovation > S-money acquiert le service de cagnotte en ligne LePotCommun.fr

S-money acquiert le service de cagnotte en ligne LePotCommun.fr

La filiale de paiement de BPCE, S-money, a annoncé le 21 octobre 2015 le rachat de la start-up LePotCommun.fr.

LePotCommun.fr, fondé en 2011, est un système de collecte d’argent en ligne pour les anniversaires, mariages, colocations, pots de départ, « le type d’occasion » est illimité indiquait Guislain Foucque, l’un des cofondateurs de la start-up, et il y autant d’occasions que d’ « imaginations des utilisateurs », a-t-il ajouté.

L’accord de rachat prévoit que S-money acquiert 85% de la start-up immédiatement et 100% dans les trois ans, à l’issue de plusieurs augmentations de capital.

Avant ce mariage, S-money et LePotCommun.fr se connaissaient déjà. S-money étant en effet l’établissement ayant reçu l’agrément pour compte de tiers nécessaire à l’activité de la start-up.

Quant à LePotCommun.fr, il n’en est pas à son premier mariage, il a en effet racheté à la fin de l’année dernière Bankeez et Commonbox. La start-up revendique une croissance de 180% sur les deux dernières années, 2 millions d’utilisateurs en quatre ans, 60 millions d’euros collectés et une participation toutes les 8 secondes.

S-money a déjà une expérience dans les systèmes de cagnotte, c’est en effet la filiale de BPCE qui gère la fonction « Cagnotte » de l’application de la Caisse d’Epargne dédiée aux jeunes, Howizi. S-money revendique de son côté près de 200.000 transactions par jour.

L’ambition des deux acteurs est commune : devenir leader français et européen de la cagnotte en ligne. Pour Nicolas Châtillon, président exécutif de S-money, cette dernière et LePotCommun.fr sont « deux start-up complémentaires qui se connaissent » et le but de cette transaction est de « renforcer les moyens du PotCommun.fr et en faire le leader de la cagnotte en ligne en France et à l’international », avec un lancement en Espagne prochainement.

Pour BPCE, cette acquisition entre sans aucun dans les objectifs de son plan stratégique 2017 « Grandir Autrement » qui a pour but de « créer les banques leaders de la relation humaine et digitale ». Plus précisément, BPCE table sur plus de 80% de ses clients abonnés à la banque en ligne en 2017 et sur plus de 80% de son offre accessible électroniquement. Depuis la présentation de ce plan stratégique, les différentes banques ont annoncé de nouveaux produits numériques, comme le Livret A connecté de la Caisse d’Epargne.

L’acquisition du PotCommun.fr permet au groupe bancaire d’élargir « la galaxie des nouveaux univers de besoins », a souligné Nicolas Châtillon.

Enfin, cette acquisition été annoncé quelques semaine après celle du Crédit Mutuel Arkéa, entré au capital de Leetchi, grand challenger du PotCommun.fr. Le Crédit Mutuel Arkéa qui n’en est pas à sa première acquisition, puisqu’il faut compter à son actif Yomoni, Linxo ou encore Prêt d’Union.

Ces stratégies d’acquisitions de start-up démontrent que les Fintech ne sont peut-être pas les concurrentes des banques, mais leurs alliées, si les grands établissements bancaires veulent profiter de tous les nouveaux univers de produits et services qui foisonnent grâce au numérique. Le danger vient plutôt des GAAFA (Google, Amazon, Alibaba, Facebook et Apple) dont la force de frappe est bien plus considérable.

mm

Frédéric Bois

Responsable Pôle Innovations et Veille Transverse chez Sémaphore Conseil

Réagir

Newsletter mensuelle

Testez une banque en ligne

BforBank : 160€ offerts
→ carte Visa Premier gratuite
dès 1600€ de revenus

boursorama logoBoursorama : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

Banque en ligne ING DirectING Direct : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1200€ de revenus