Culture Banque
exemple d'innovations bancaires
Culture Banque > Banques > Le devoir d’innovation des banques

Le devoir d’innovation des banques

La banque propose de nouveaux outils aux clients, explorent les données en masse et animent des communautés sur les réseaux sociaux… Chaque établissement veut rester dans la course ! Effet de mode ou véritable devoir d’innovation ?

L’innovation pour contrer la concurrence

Les spectres de la Google bank, du portefeuille Apple ou de la monnaie Amazon planent depuis longtemps sur les banques mais d’autres nouveaux entrants prennent déjà quelques parts de marchés à nos banques traditionnelles. Des startups profitent de la dérèglementation du secteur pour se faire un nom.

Le crowdfunding reprend le métier de base de la banque, la collecte et le prêt, en permettant le financement d’entrepreneurs par la communauté. Plusieurs systèmes de financements existent allant de la simple donation, à la prise de participation dans l’entreprise.

Des monnaies locales voient le jour, et c’est surtout Bitcoin qui est sous le feu des projecteurs avec sa portée internationale et sa grande volatilité ! Cette monnaie innovante prend des parts de marchés sur Paypal, Visa, ou Mastercad car de plus en plus de sociétés intègrent cette alternative de paiement.

Le PFM (personal finance management) ou la gestion des finances personnelles est un sujet porteur pour les nouveaux entrants comme Moven ou Simple qui se démarquent par la simplicité d’utilisation, la gestion des dépenses et des projets.

Des Labs, ou laboratoire d’innovations, sont créés dans les grandes villes du monde pour soutenir les projets de demain. En France Anatec est lauréat du Concours Mondial d’innovation 2030 avec son outil d’optimisation de l’épargne BankCare en cours de développement.

L’innovation bancaire n’est pas un effet de mode

La banque s’adapte aux terminaux mobiles, la dernière offre digitale Soon a exclusivement été conçue pour mobile, même orientation chez Boursorama avec un site web adaptable au format web, tablette et mobile (responsive design). Enfin les autres établissements réalisent aussi des améliorations de leurs applications mobiles bancaires avec de nouvelles fonctionnalités toujours plus précises qui répondent aux besoins du client : alertes, catégorisation affinée des dépenses et des revenus, simplicité, paiement sans contact, tchat avec un conseiller…

Comme évoqué dans un précédent article de Pierre Emmanuel Durand :  Le Big Data peu améliorer la relation client. Les données sont une grande source d’inspiration pour banque, un relais de croissance commerciale et un potentiel fort encore peu exploité.

La banque échange sur les réseaux sociaux, inévitablement sur Facebook pour tous les établissements, mais également sur le blog de BforBank ou le SAV Twitter de la Société Générale. La banque en ligne ING Direct propose aussi un forum d’entraide directement sur son site web, les internautes peuvent échanger et s’entraider.

Certaines banques se lancent sur Vine ou Pinterest, les applications bancaires sur iWatch ou Google Glass dont l’utilisation est encore inhabituelle ou de niche. Il est important de rester dans la course, les innovations les plus durables sont celles qui répondent à un besoin de la clientèle…

mm

David Audran

Responsable du blog CultureBanque. Expérience professionnelle en banque de détail, finance d’entreprise et analyse financière.

Réagir

Testez une banque en ligne

Banque en ligne ING DirectING Direct : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1200€ de revenus

boursorama logoBoursorama : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

Monabanq : 120€ offerts
Sans condition de revenus
Pour seulement 2€/mois


Newsletter mensuelle

L’offre du moment !