Culture Banque
Culture Banque > Carrière Bancaire > Les métiers de la banque > Le Directeur d’Agence Bancaire

Le Directeur d’Agence Bancaire

Le directeur d’agence (DA) est un véritable manager, un commercial et un gestionnaire de ressources humaines.

Voir d’autres métiers en banque de détail

Mission du directeur

C’est l’un des métiers les plus complets de la banque de détail. Son rôle s’est profondément transformé depuis une dizaine d’année. L’adaptation de la banque de réseau aux changements incessants de l’environnement économique et règlementaire a transformé cette fonction et ses missions en un poste de manager « généraliste » qui représente sa marque sur son secteur.

Les directions générales font peser sur cette fonction de plus en plus d’exigences. Le manager est le pivot de la conduite du changement.
Il a la responsabilité globale de l’activité de l’agence bancaire, tant sur le plan commercial que sur le risque et la conformité. La tâche d’un manager consiste à fixer des objectifs, à organiser les activités, à communiquer, à emmener son équipe là où il veut aller (leadership), à évaluer les résultats au besoin analyser les écarts puis construire un plan d’action et à développer les compétences du personnel.

Il est à la fois celui qui est responsable des relations entre la banque et le client, mais aussi celui qui se trouve entre la direction et les collaborateurs.

Le métier au quotidien

  • Superviser l’animation, le développement commercial et la maîtrise des risques d’un point de vente.
  • Développer un portefeuille de clients particuliers ou professionnels selon la typologie du fond de commerce.

Le but du manager est de développer de la performance commerciale et le PNB. Cette performance se traduit par sa capacité à accompagner son équipe pour atteindre les objectifs du point de vente. Pour cela il doit animer une relation de confiance avec les clients, détecter l’ensemble de leurs besoins et y répondre par la présentation de l’offre de son établissement. Il doit aussi animer la confiance avec ses collaborateurs.

La prestation de services doit être évaluée comme celle perçue par la clientèle. Elle doit être en cohérence avec la règlementation (moyens de paiement, équipement de base, épargne de bilan, crédit consommation, assurances IARD, épargne hors bilan, etc..)

Le DA se doit de développer son agence par la prospection sur tous les marchés de clientèle, notamment sur le marché des professionnels.

Il doit superviser la sécurité du point de vente et la conformité des opérations. Il s’occupe du management des risques en matière de sécurité des personnes et des biens.

Le DA évalue ses collaborateurs, détecte des axes de progrès en développant leur professionnalisme et leur motivation. Il s’assure de la formation nécessaire des collaborateurs.

Qualités requises

Un véritable manager

La DA moderne est un véritable « Manager-Formateur » qui se doit de maîtriser les techniques d’animation, le leadership appréciatif par les techniques de questionnements qui favorise la conduite du changement, l’approche par le « lean management » ; il doit savoir utiliser tous type de management (directif, participatif, délégatif, persuasif) et adapter sa posture managériale à son interlocuteur.

La DA doit savoir conduire une réunion, savoir partager son leadership lorsqu’un conseiller spécialisé peut amener une valeur ajoutée au sujet traité. Il est celui qui donne du sens à l’action.

Représentant son établissement sur son territoire, le DA doit savoir s’exprimer en public.

Capacité à prendre des décisions :

Un DA passe sa journée à prendre des décisions. Il doit savoir passer d’une tâche à l’autre, être dérangé par les clients et les collaborateurs, être orienté vers l’action et savoir planifier. Il doit savoir être autonome car la fonction de DA peut comporter des moments de solitude…

Le DA doit aussi être valeur d’exemple pour ses collaborateurs. A la fois dans les réalisations budgétaires si il a un portefeuille de clients, mais aussi dans le comportement et l’investissement au travail.

Salaire du directeur d’agence

Un chef d’agence bancaire récemment promu gagne aux alentours de 30 000 € brut annuels.
Après une dizaine d’années d’expérience un responsable d’agence bancaire perçoit aux environs de 45000 € brut annuel. La politique de rémunération variable est fonction de chaque réseau.

Evolution professionnelle

Le directeur d’agence bancaire peut devenir directeur de groupe d’agences bancaires. Il évolue généralement vers des agences à chaque fois plus importantes pouvant associer ses fonctions à une mobilité géographique très recherchée dans les réseaux. Un DA peut aussi devenir responsable d’un marché spécialisé (professionnel, privé) ou animateur de marché dans l’IARD. C’est un poste pivot dans le déroulement d’une carrière.

Formation / Expérience

Ce poste est le plus souvent atteint par promotion interne après une dizaine d’années d’expérience dans une banque de réseau. Un DA doit maîtriser le marché grand public, le marché haut de gamme, et le marché des professionnels. Sa crédibilité est souvent liée à son expérience et à ses réussites. Cela fait de ce métier un véritable métier d’exploitation où l’expérience joue un rôle non négligeable.

Néanmoins, les formations bancaires (Institut technique des banques par exemple) mais aussi les diplômes d’écoles supérieures de commerce (ESC), des masters d’universités sont appréciés et permettent d’accéder rapidement à la fonction de responsable d’agence.

Les ESC délivrent des masters spécialisés finances / banque (Nice, Dijon, Brest, Toulouse, Rouen, etc.).
Les établissements universitaires préparant à des masters banque sont nombreux comme Clermont Ferrand, Nice, Lyon 2, 3, Paris 13, Rennes 1, Bordeaux 4, etc.

Un étudiant avec un master rentre dans la banque sur un poste de conseiller spécialisé (privé ou professionnel) et peut s’orienter ensuite vers des postes de management.

Il  est possible de démarrer une carrière dans la banque avec un BTS banque ou un DUT finances comptabilité ou / et  une licence professionnelle (bac + 3) préparée à l’université. Ces diplômes sont souvent passés en alternance dans la banque, ce qui permet d’avoir déjà un pied dans l’entreprise et donc plus de chance de décrocher un contrat à l’issu du diplôme. Un BTS ou une licence banque mènent à des postes de conseillers d’accueil, d’attachés commerciaux, voir de conseiller commercial directement selon les opportunités.

Les autres métiers de la banque – finance

Pour Infos :

Centre d’information bancaire – 18, rue La Fayette – 75009 – Paris

Tél : 01 48 00 50 05/52 52 – www.afb.fr

Centre de formation de la profession bancaire – Tél : 01 41 02 55 00 – http://www.cfpb.fr

Réagir

Newsletter mensuelle

Testez une banque en ligne

banque hello bankHello bank! : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

boursorama logoBoursorama : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

Banque en ligne ING DirectING Direct : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1200€ de revenus