Culture Banque
pumpkin paiement
Culture Banque > Innovation > Pumpkin affiche ses ambitions et des nouveautés

Pumpkin affiche ses ambitions et des nouveautés

Cela fait maintenant six mois que la fintech Pumpkin a été rachetée par le Crédit Mutuel Arkéa. Jusqu’alors, cette start-up lilloise était spécialisée dans le transfert d’argent entre particuliers.

Oui mais voilà, depuis le début de l’année 2017, les offres en la matière se multiplient et il devient de plus en plus difficile de faire face à la concurrence. Fin 2016, les dirigeants de Pumpkin ont donc pris la décision de repartir de zéro et de repenser totalement leurs applications. Le chantier a pris neuf mois mais a vu apparaître de nouvelles fonctionnalités.

La remise en question de Pumpkin

Avec cette prise de conscience et son rachat par le Crédit Mutuel, Pumpkin a décidé de revoir tous ses processus. Désormais, l’entreprise est en dialogue permanent avec ses bêta testeurs qui lui font spécialement des retours sur chaque nouvelle fonctionnalité. Ainsi, Pumpkin est à l’écoute des tendances et est susceptible d’évoluer tous les mois. En parallèle, Pumpkin a aussi totalement restructuré son équipe. Entre 2015 et 2017, elle est passée de 3 salariés à 38 employés. Cela a nécessité un déménagement dans l’agglomération lilloise ainsi que l’ouverture d’un nouveau bureau à Paris pour les équipes commerciale et marketing. Un groupe de huit business developpers est également actif sur le terrain, en régions, ainsi que 60 partenaires qui traversent 150 campus étudiants pour faire la promotion de l’application.

« L’Ardoise », le système de partage des comptes entre amis

Outre le nouveau design flashy de Pumpkin, « L’Ardoise » fait partie des nouveautés. Il s’agit d’une fonctionnalité inédite qui permet de faire ses comptes entre amis. Prenons un exemple : lors d’un voyage commun, chacun paye différentes choses (l’un prend en charge la location, l’autre les courses, le troisième l’essence,…). « L’Ardoise » remplace le traditionnel carnet et permet de faire le compte des dépenses communes effectuées et de se rembourser mutuellement.

Un nouveau compte courant pour Pumpkin

De même, au cours de l’année 2018, Pumpkin a l’intention de créer un nouveau compte courant, s’accompagnant d’une carte de paiement. Le secteur des néo-banques est déjà complexe mais Pumpkin a l’intention de faire la différence. L’idée est de créer un compte courant communautaire. Hugo Sallé de Chou, cofondateur de l’application, explique simplement que « quand on est jeune, on vit avec ses parents, ensuite on fait des études et on se met en collocation, après on est en couple puis on fonde une famille à nouveau ». En conséquence, nous ne sommes jamais seuls, d’où l’intérêt du compte communautaire. Grâce à Pumpkin, les utilisateurs ne s’échangent plus uniquement de l’argent. Il partage aussi de bons moments et un aspect social a clairement été intégré à l’application. Il est désormais possible de voir les transactions effectuées par ses amis, de les liker et de les commenter.

application pumpkin

Les nouvelles ambitions européennes de Pumpkin

Enfin, le rachat par le Crédit Mutuel est apparu comme une véritable bouffée d’air frais dans les finances de la start-up lilloise. Ce financement extérieur de 15 millions d’euros pour les trois prochaines années va notamment permettre à Pumpkin de se développer en Europe. Si l’entreprise est déjà présente en Belgique, elle envisage de conquérir deux à trois autres villes européennes d’ici le deuxième semestre 2018. Hugo Sallé de Chou affirme que « c’est important d’avoir une vision internationale le plus tôt possible. On a vu trop d’entreprises en France remettre ça à plus tard, dit-il, et finalement louper le coche ».

Si l’on en croit les dernières données fournies par Pumpkin, la stratégie semble pour l’instant fonctionner à merveille car là fintech enregistre plus de 1000 nouveaux utilisateurs par jour, dont la grande majorité est générée par du bouche-à-oreille. Pumpkin espère donc compter 1 million d’utilisateurs de plus d’ici la fin de l’année 2018. Affaire à suivre… Ne manquez pas l’actualité des fintechs sur CultureBanque!

mm

David Audran

Responsable du blog CultureBanque. Expérience professionnelle en banque de détail, finance d'entreprise et analyse financière.

Réagir

Newsletter mensuelle

Testez une banque en ligne

BforBank : 130€ offerts
→ carte Visa Premier gratuite
dès 1600€ de revenus

banque hello bankHello bank! : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

Banque en ligne ING DirectING Direct : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1200€ de revenus