Culture Banque
sharepay
Culture Banque > Innovation >  SHAREPAY : la carte pour partager ses dépenses !

 SHAREPAY : la carte pour partager ses dépenses !

Comme souvent nous aimons vous parler des innovations, si possible disruptives, qui rendent le quotidien plus facile. Cette fois nous vous présentons SHAREPAY. Comme son nom peut le laisser entendre, la fintech a lancé une carte de paiement utile qui permet de partager instantanément les dépenses entre deux personnes. Une sorte de « pot commun » paramétrable grâce à l’appli, pour les couples, comme entre amis.

L’innovation connectée made in SHAREPAY

Les couples qui souhaitent partager certaines dépenses courantes, sans pour autant avoir envie d’ouvrir un compte joint dans leur banque, vont sans doute aimer ce nouveau concept et parer ainsi à ce que les couples connaissent tous : « Si je paye les courses, tu me rembourseras hein ? » ou bien « Pour le resto, on paye séparément ? » avec un soupçon de « Ok, je paye Netflix, mais tu t’occupes de BeInSports ? » pour conclure sur « Bon… Il ne vaudrait pas mieux ouvrir un compte joint pour nous simplifier la vie ? ». C’est là que SHAREPAY entre en jeu !

logo sharepayLa start-up, créée en avril 2014, propose de souscrire une carte MasterCard en ligne, qui leur permet, chaque fois qu’ils paient avec elle, de répartir la dépense entre leurs comptes bancaires respectifs. Son utilisation est ultra simple et sécurisée :  la carte SHAREPAY est une Mastercard, utilisable mondialement, synchronisée aux comptes bancaires des participants quelque soit la banque et pour n’importe quelle dépense à partager. Les utilisateurs seront ensuite débités sur leur compte bancaire personnel selon la répartition préétablie : 50/50, 70/30 etc. Grâce à l’application, vous pouvez aussi suivre et contrôler en toute transparence chaque dépense et ajuster à tout moment la répartition des futurs achats. Un plafond de dépense peut également être constitué. Efficace, non ?

partage sharepay

Ce service bancaire innovant évite les casses têtes administratifs pour les couples ne souhaitant pas ouvrir de compte-joint ou souhaitant garder leur indépendance. Qui plus est l’application se détache du business model de l’application de paiement mobile LYDIA plutôt destinée aux groupes d’amis qui souhaitent syndiquer les dépenses pendant leurs vacances, par exemple.

Notons qu’en cas de perte de la carte, en un simple clic sur son smartphone la carte peut être désactivée à distance.

La tarification SHAREPAY

Aucune commission sur les transactions faites avec la carte SHAREPAY, ni en France, ni à l’étranger. Pour un tarif de 4,90€/mois, il est donc possible partager sans contraintes ni commissions et bénéficier d’avantages exclusifs chez les différents partenaires de la fintech.

Pour souscrire, il faut en effet enregistrer sur www.sharepay.fr les coordonnées de sa carte bancaire habituelle avant de commander la carte estampillée SHAREPAY et d’inviter un autre participant qui pourra à son tour demander une carte et la relier à sa carte bancaire habituelle.

Ce service est quasiment gratuit puisqu’il exonère des commissions sur les transactions à l’étranger. En revanche, les retraits aux distributeurs ne sont pas configurés par défaut, c’est une option qu’il faut activer. SHAREPAY se rémunère sur les commissions réglées par les commerçants sur les opérations payées avec la carte. Des services payants pour les utilisateurs, telles que des assurances, pourront être développés à l’avenir. Enfin, le remplacement d’une carte SHAREPAY avant sa date d’expiration est facturé 10€.

Les fondateurs de la fintech

L’équipe fondatrice de Sharepay est composée de trois profils complémentaires :

  • David, co-fondateur et CEO. Il est l’expert paiement et Mr compliance de l’équipe.
  • Jonas, co-fondateur et Directeur Marketing. Il est en charge de l’UX et de l’acquisition.
  • Armenak, co-fondateur et CTO. Armen s’occupe de notre technologie. Il est aussi diplômé d’un Master en Stratégie de l’ESCP.

Lauréate en novembre 2013 du « Concours 101 projets » et adoubée dès lors par leurs investisseurs et capital-risqueurs reconnus Marc Simoncini, Xavier Niel et Jacques-Antoine Granjon, Sharepay a également remporté le Concours Global Fintech Challenge, un concours international destiné aux fintech prometteuses. Enfin la fintech est finaliste de l’édition 2017 de la BFM Académie.

mm

Jimmy LM

J’interviens dans la rubrique “Etudes et Carrière” de CultureBanque. Etudes et expériences professionnelles en finance

Réagir

Testez une banque en ligne

Banque en ligne ING DirectING Direct : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1200€ de revenus

boursorama logoBoursorama : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

Monabanq : 120€ offerts
Sans condition de revenus
Pour seulement 2€/mois


Newsletter mensuelle

L’offre du moment !