Culture Banque
banque vs fintech
Culture Banque > Innovation > Fintech, les banques contre-attaquent selon les cofondateurs de TagPay

Fintech, les banques contre-attaquent selon les cofondateurs de TagPay

Yves Eonnet et Hervé Manceron sont les cofondateurs de TagPay, une fintech qui accompagne les établissements financiers dans le digital.

Depuis 2016, TagPay collabore avec la Société Générale. Les deux cofondateurs expliquent dans un livre la transformation des banques avec les nouvelles pratiques de la clientèle et face à la concurrence récente des fintechs.

fintech banque

L’ouvrage dresse d’abord un portrait peu valorisant des grandes banques françaises. “Un business model fissuré” dont les revenus sont trop cycliques et dépendants des taux d’intérêts. Une transformation en profondeur est nécessaire pour trouver de nouvelles sources de revenus et réduire les coûts. Les banques exercent “un métier technologique par essence”, toutefois le potentiel innovant des établissements est bridé par un système d’information ancien et un process à rallonge.

Et les temps changent, le consommateur découvre de nouvelles offres bancaires en ligne, même directement sur son mobile! Les banques innovent pour satisfaire la clientèle, mais des nouveaux concurrents plus agiles arrivent en nombre…

Ce livre présente les concurrents des banques :

Les GAFA et les BATX (comprenez Google, Apple, Facebook, Amazon, et Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi), des géants technologiques qui débarquent en Europe avec des solutions innovantes de paiement. Ces multinationales pourront bientôt concurrencer les banques, avec une maitrise totale des nouvelles technologies et des données.

Les opérateurs téléphoniques cherchent aussi s’imposer sur le secteur bancaire. En France, Orange Bank souhaite attirer 2 millions de clients à horizon 10 ans.

Les fintechs sont présentées comme “des clones”, elles s’attaquent à différents métiers de la banque : le prêt, le paiement, l’assurance, l’immobilier, le trading et enfin les néobanques. Vous avez surement entendu parler de N26, Atom, Nickel ou Fidor, ces startups de la finance ont un fonctionnement assez similaire, elles misent sur une application mobile performante et une expérience utilisateur simple!

Pour comprendre comment les néobanques s’imposent sur le marché, comment ce marché est régulé, comment les banques contre-attaquent? Je vous invite à découvrir cet ouvrage : Fintech, les banques contre-attaquent.

mm

David Audran

Responsable du blog CultureBanque. Expérience professionnelle en banque de détail, finance d'entreprise et analyse financière.

Un commentaire

  • Tant que les banques ne feront pas des investissements audacieux dans justement ces sociétés fintech (amorçage, startup, structures, R&D, …) elles s’éloigneront du profil qui se dessine en France… Le produit et le schéma actuel des banques même si pour certaines il évolue, reste archaïque et sur des acquis de plusieurs générations. Même l’exemple des profil d’obtention de crédit immobilier ne suit pas l’ère du temps car la case dans laquelle on veut faire rentrer les personnes ne correspond plus à l’économie en France…

    A voir maintenant si ces inno-bancaire ne seront pas juste des paillettes mais une vraie volonté d’évolution de leur secteur.

Testez une banque en ligne

logo carre boursoramaBoursorama : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus

logo carre monabanqMonabanq : 120€ offerts
Sans condition de revenus
Pour seulement 2€/mois

Hello bank! : 80€ offerts
→ carte bancaire gratuite
dès 1000€ de revenus


Newsletter mensuelle